Dans les articles précédents, nous avons vu comment reconnaître une pierre précieuse et nous nous sommes intéressés aux quatre pierres qui ont cette appellation : le diamant, le saphir, l’émeraude et le rubis.

Plus nombreuses, les pierres dites fines, ou semi-précieuses, ornent bien souvent les bijoux. Mais qu’est-ce qu’une pierre fine et à quoi la reconnait-on ?

Pierre fine : une appellation contrôlée

C’est depuis la Grèce Antique que l’on fait la différence entre pierres précieuses et pierres fines, bien que certaines pierres aient changé de catégorie depuis.

Le terme de pierre fine s’applique à des pierres gemme qui ne font pas partie des quatre pierres précieuses. Auparavant on les appelait pierres semi-précieuses, mais désormais cette dénomination un peu confuse est obsolète et même interdite dans le commerce.

Au nombre de 73, ces pierres se distinguent d’une part par leur provenance : seules les pierres issues de gisements de minéraux naturels peuvent avoir cette appellation.

Elles doivent être attrayantes et suffisamment solides pour être manipulées et transformées, afin d’en sertir les bijoux. La plupart sont moins dures que les pierres précieuses, mais ça n’est pas toujours le cas. De même, certaines peuvent être plus rares et onéreuses que le diamant, le rubis, le saphir ou l’émeraude.

L’améthyste, caractérisée par sa couleur mauve, est une pierre fine
L’améthyste, caractérisée par sa couleur mauve, est une pierre fine

Comment détermine-t-on la valeur d’une pierre ?

C’est à l’œil nu que les spécialistes ont longtemps pu déterminer la valeur d’une pierre. Désormais, c’est souvent au sein de laboratoires spécialisés que sont analysées les pierres. Les caractéristiques retenues sont la rareté, la clarté, la couleur, la beauté globale de la pierre et son absence de défauts. Certaines aspérités, ou inclusions peuvent néanmoins être considérées comme des atouts.

L’astérisme, par exemple, était particulièrement recherché dans la Grèce Antique. On lui conférait des vertus de philtre d’amour. Cette particularité donne l’impression qu’une étoile est gravée sur la pierre. Elle est le plus souvent présente sur des saphirs.

L’astérisme d’une pierre est une caractéristique recherchée
L’astérisme d’une pierre est une caractéristique recherchée

Les impuretés, quant à elles, permettent de changer l’aspect et la couleur de la pierre, leur donnant plus de clarté ou de beauté, et donc les rendant plus recherchées.

Enfin, les transformations que subissent les pierres influent sur leur valeur. Exposées à la chaleur, polies, découpées, elles révèlent alors tout leur éclat et leur beauté et voient alors leur valeur et leur attrait augmenter.

Dans le prochain article, nous nous intéresserons à quelques pierres fines connues. Pour ne rien manquer de nos articles, nous vous invitons à nous rejoindre sur les réseaux sociaux. Nous y lisons quotidiennement vos commentaires avec grand plaisir.