Bienvenue dans notre série d’articles thématiques sur l’horlogerie et son histoire. Vous pouvez retracer l’histoire de l’horlogerie en parcourant nos articles précédents :

Dans le dernier article, nous avons abordé la révolution industrielle du XIXème siècle qui a révolutionné l’horlogerie. En parallèle de ce changement profond dans la société, d’autres innovations en horlogerie ont vu le jour. Découvrez-les aujourd’hui.

Au XIXème siècle, l’horlogerie est florissante, et notamment en Suisse. Après avoir été devancée par la mécanisation des États-Unis, la Suisse va à son tour prendre le chemin de la production à grande échelle d’horlogerie. Elle va alors produire plus de 50% de l’horlogerie mondiale.

Mais cela ne s’arrête pas là. Les horlogers et les scientifiques mus par la croissance économique et l’avancée des connaissances apportent de spectaculaires innovations à l’horlogerie.

La création du chronographe, emblématique de l’horlogerie du XIXème siècle

C’est principalement en Suisse que se développe le chronographe. Ce nouveau type de montre est composée d’une aiguille supplémentaire que l’on peut arrêter à sa guise. Cela sert à mesurer un intervalle de temps avec une grande précision. Au cours du siècle, plusieurs inventeurs et horlogers vont y ajouter leur contribution, jusqu’à son avènement en 1860.

Ce type de montre est encore utilisé et apprécié aujourd’hui.

 

C’est au cours du XIXème siècle qu’est développé le chronographe | Photo : Montre chronographe Bianchi
C’est au cours du XIXème siècle qu’est développé le chronographe | Photo : Montre chronographe Bianchi

Les premières horloges électriques

Un autre élément qui fait maintenant partie intégrante de notre quotidien fait l’objet de nouvelles inventions.

Après la création de la pile et de l’électro-aimant qui ouvre la voie à l’électromagnétisme, de nombreux objets l’utilisant sont créés.

Le premier scientifique à réaliser une horloge électrique est le physicien Giuseppe Zamboni. Il met au point un système de pendule qui est attiré et repoussé par les pôles d’une pile.

C’est en 1840 que l’horloger écossais Alexander Bain met au point ce qui sera la première horloge électromagnétique. Grâce à l’énergie d’une pile alimentant un électro-aimant, le pendule oscille. Cette horloge est légèrement plus précise que les horloges purement mécaniques.

En 1856, le petit-fils du célèbre Abraham-Louis Breguet, Louis-François, conçoit la première horloge mécanique pourvue d’un remontoir électrique.

Une horloge électrique
Une horloge électrique

Finalement, c’est l’horloger et inventeur Mathias Hipp qui met au point les premières horloges électriques en 1860, à Neuchâtel, en Suisse, où se trouve l’Observatoire astronomique et chronométrique.

A cette époque, l’électricité est encore peu présente dans le quotidien. Il faudra attendre l’an 1900 pour voir se démocratiser cette fabuleuse découverte, et l’utilisation de l’horloge électrique dans les foyers.

Sources : Musée du temps de Besançon, Sulka.fr

Retrouvez-nous bientôt pour découvrir la suite de l’histoire de l’horlogerie et ses progrès au XXème siècle. En attendant, vous pouvez nous rejoindre sur les réseaux sociaux pour partager votre avis ou vos anecdotes. Nous y répondrons avec grand plaisir.