La St-Valentin est fêtée le 14 février dans de nombreux endroits du monde. Pour tous, c’est la fête des amoureux. C’est une tradition qui remonte… au XIVème siècle ! A l’aube du jour J, découvrez l’histoire de cette célébration avec la Maison Bianchi.

Les origines de la St-Valentin

Les historiens ont du mal à s’accorder sur les origines de cette fête. Selon certains, elle aurait lieu au moment d’une fête célébrée par la mythologie romaine : Les Lupercales. Ces trois jours étaient destinés à faire honneur au dieu des troupeaux, Faunus, également surnommé Lupercus.

Après le sacrifice d’un bouc, le sang de celui-ci était apposé sur le front de deux jeunes prêtres qui ensuite parcouraient les rues de Rome, un fouet à la main. Cette coutume est loin de la candeur de la fête des amoureux, mais ce rituel avait quand même un lien avec le couple : les femmes qui souhaitaient être plus fécondes et enfanter se présentaient à ces jeunes hommes pour être fouettées. Purifiées, elles bénéficiaient alors de la bénédiction du dieu Faunus.

Peinture représentant les Lupercales exposée au Musée du Prado à Madrid

Peinture représentant les Lupercales exposée au Musée du Prado à Madrid

D’une fête païenne à une fête chrétienne

L’arrivée du christianisme dans nos contrées, à partir du Vème siècle, mit fin à cette célébration. Le Pape Gélase décida d’en faire la St-Valentin. Mais qui est ce saint qui est toujours célébré le 14 février ?

Il n’y a apparemment pas un, mais trois saints qui sont fêtés ce jour-là. Tous ont en commun leur statut de martyr.

L’un d’eux, Valentin de Terni, aurait été un prêtre qui continua à célébrer en secret des mariages alors que ceux-ci étaient interdits par l’empereur Claude II, qui préférait que les hommes deviennent soldats. Sa légende, tragique et romantique, a traversé les âges et fait de lui le Patron des Amoureux depuis 1496, date à laquelle le Pape Alexandre VI lui donna ce titre.

Une autre figure souvent associée à la St-Valentin est le dieu romain Cupidon. Dieu de l’amour, il lui suffirait de toucher d’une flèche une personne pour qu’elle tombe amoureuse. L’on retrouve souvent des représentations de Cupidon sous des traits juvéniles, avec ses flèches et son carquois.

Le dieu romain de l’amour, Cupidon, peinture de Le Sodoma

Le dieu romain de l’amour, Cupidon, peinture de Le Sodoma

La popularisation de la St-Valentin

Ce n’est qu’au XIVème siècle que la St-Valentin commença à être la fête des amoureux. En Angleterre, la popularisation de cette coutume commença en ce jour où l’on pensait que les oiseaux s’appariaient. Les jeunes amoureux s’échangeaient alors des missives pour témoigner de leurs sentiments. Depuis, la tradition subsiste toujours.

De nos jours, il est toujours courant pour les Français et de par le monde de célébrer la St-Valentin en passant un tendre moment en amoureux. Il est courant ce jour-là de se couvrir d’attentions et de présents, comme de fleurs, chocolats ou bijoux.

De nos jours, la St-Valentin est la fête des amoureux

De nos jours, la St-Valentin est la fête des amoureux

A la Maison Bianchi, nous avons coutume de recevoir des demandes de bijoux sur mesure de la part des amoureux. Nous sommes toujours très heureux de créer ces pièces témoignant d’un amour fort et durable, à l’occasion d’une fête qui derrière son caractère populaire, est riche d’histoire.

Une création originale Bianchi commandée pour la St-Valentin

Une création originale Bianchi commandée pour la St-Valentin

Une création originale Bianchi commandée pour la St-Valentin - EsquisseUne création originale Bianchi commandée pour la St-Valentin – Esquisse

Connaissiez-vous les origines et l’histoire de la St-Valentin  ? Nous vous invitons à nous rejoindre sur les réseaux sociaux pour nous donner votre avis. Nous y lisons quotidiennement vos commentaires avec grand plaisir.