Pierre Bianchi

Maître Horloger

L’histoire de la Maison Bianchi commence avec Pierre Bianchi et son épouse Maria en 1978. Les fondateurs se répartissent les rôles, Maria s’occupe ainsi du secteur bijouterie. Grâce à son diplôme de reconnaissance des pierres et de leur valeur, hautement reconnu à l’époque, elle ouvre la voie à un secteur de l’entreprise qui sera repris et développé plus tard par Alexandre,  leur fils. Plus encore, elle lui donne la passion du bijou.

Né dans les années 50, dans une famille franco-italienne, Pierre garde de son enfance le souvenir d’une éducation rigoureuse dont les valeurs reposent sur la constance, l’assurance et la détermination. Il les inculquera à ses enfants, Lydia et Alexandre, tout au long de leur vie.

C’est à l’école de Morteau, située dans la vallée horlogère, tous près de la frontière Suisse, qu’il prépare son Certificat d’Aptitude Professionnel d’horloger restaurateur, qu’il obtient en 1973. Fort de ce précieux sésame, les opportunités professionnelles ne manquent pas, mais c’est dans la région messine qu’il choisit de s’installer.

Après avoir exercé son métier chez différents artisans, il ouvre son propre atelier à la fin des années 70, où il propose des services d’artisan horloger rhabilleur. Passionné de création horlogère, il se lance dans la création de montres et d’horloges squelette.

Aujourd’hui encore, Pierre utilise chaque jour le matériel de précision qui l’a accompagné tout au long de ces années, pour l’entretien ou la restauration des montres et horloges anciennes, ou la création de modèles uniques sur mesure.