L’histoire de l’horlogerie est marquée par les découvertes et les innovations de grands hommes. Parmi ceux-ci, certains se distinguent par un parcours hors du commun.

Découvrez aujourd’hui l’histoire de l’inventeur de l’horloge à pendule, Christian Huygens.

Christian Huygens, un enfant du siècle d’or néerlandais

Christian Huygens naît à La Haye en 1629. Très tôt, son père Constantin, riche diplomate, prend en charge son éducation et ce, jusqu’à ses seize ans.

Puis, en 1645, il entre à la célèbre université de Leyde où il choisit d’étudier les mathématiques et le droit. Après ses études, il suit la voie de son père et devient à son tour diplomate. Mais l’influence de Constantin décroît et l’incite à changer de parcours. Il opte alors pour une vie scolastique.

Son éducation aux Pays-Bas en plein Siècle d’or néerlandais, lui permet de mener des recherches en toute liberté. La liberté de culte attire de nombreux érudits et scientifiques dont les recherches sont entravées dans le reste de l’Europe par l’Inquisition.

Découvertes et théories en horlogerie

En 1656, il se base sur des recherches de Galilée et met au point l’horloge à pendule. Bien que cette horloge reste la plus précise existante pendant des siècles, elle n’obtient pas tout de suite l’approbation.

Une horloge à pendule inspirée des travaux de Christian Huygens | Getty Images
Une horloge à pendule inspirée des travaux de Christian Huygens | Getty Images

Destinée à être utilisée dans la marine, elle ne supporte hélas pas les mouvements des bateaux qui empêchent son bon fonctionnement.

En 1658, il publie l’Horologium, dans lequel il explique ses découvertes sur l’oscillation. Il y décrit l’isochronisme : ce phénomène fait que l’extrémité d’un pendule oscille dans le même intervalle de temps, même si l’amplitude du mouvement change.

Membre éminent de la Royal Society de Londres qui promeut les sciences, il est reconnu par ses pairs comme scientifique éminent.

En 1665, il est témoin d’un phénomène étonnant qu’il nomme « sympathie des horloges ». Deux horloges placées à une distance proche finissent par se synchroniser. Ce n’est qu’il y a peu qu’on a pu comprendre comment fonctionnait ce phénomène.

En 1666, Christian Huygens part s’installer à Paris où il fonde l’Académie Française des Sciences avec d’autres scientifiques de renom.

Il y séjourne durant 14 ans, et bénéficie d’une pension versée par la Royauté.

Durant cette période, il invente également le ressort spiral. Ce mécanisme toujours utilisé en horlogerie permet de ramener le balancier de l’horloge à sa position initiale.

En 1680, la politique antiprotestante qui sévit en France depuis l’Édit de Nantes s’intensifie. Christian Huygens est contraint de regagner sa Haye natale. Il y décède des suites d’une maladie en 1695. Il laisse derrière lui de nombreuses découvertes dans des domaines variés qui permettent de grandes avancées scientifiques et philosophiques.

Photo couverture : Wikipedia