C’est depuis le XVème siècle que les passants peuvent admirer l’horloge astronomique de Prague. Ce chef d’œuvre d’art et de technique est riche d’histoire et dispose de caractéristiques hors du commun. Partons pour Prague, sur la place de la Vieille Ville Stare Namesti, où de nombreuses personnes viennent quotidiennement voir s’animer l’horloge.

Une horloge chargée d’histoire

C’est l’une des horloges astronomiques les plus anciennes du monde. Construite en 1410 par les horlogers Mikuláš de Kadaň et Jan Šindel, elle se trouve sur le pan Sud de l’Hôtel de Ville de Prague.

Légende autour de l’horloge astronomique de Prague

En 1490, le maître horloger Jan Růže (Hanus de la Rose en français) y apporte des remaniements. Il est souvent considéré à tort comme le constructeur de l’horloge astronomique et une étrange légende circule à son sujet. Il aurait été rendu aveugle après la finition afin qu’il ne puisse refaire une telle œuvre. On dit que par vengeance, il aurait déréglé l’horloge.

En effet, encore aujourd’hui, cette dernière cesse souvent de fonctionner et nécessite des réparations régulières.

Une histoire tumultueuse

En 1552, le maître horloger Jan Taborský est en charge de la réparation et du perfectionnement de l’horloge. Ses travaux durent plus de 20 ans.

Elle est par la suite améliorée par de nombreux artistes. Des statues et des figurines des 12 apôtres sont adjoints au XVIème siècle, son emblématique coq est ajouté en 1865 et le cadran est repeint en 1886.

Le calendrier situé sous l’horloge représente la vie des paysans de Bohème | Source photo
Le calendrier situé sous l’horloge représente la vie des paysans de Bohème | Source photo

En 1912, elle subit un premier incendie. Puis en 1945, après la défaite de l’Allemagne Nazie, elle est à nouveau brûlée par les soldats nazis qui fuient la ville. Heureusement, l’horloge survit à cet assaut. C’est d’ailleurs l’horloge astronomique la mieux conservée au monde.

Elle est restaurée en 1948, puis en 1994 et en 2006. En janvier 2018, elle est arrêtée pour permettre une nouvelle rénovation.

L’horloge astronomique de Prague suscite grandement l’intérêt et est l’une des principales attractions touristiques de la ville.

L’horloge astronomique de Prague : une série de mécanismes complexes

Si elle attire autant de visiteurs, c’est parce que l’horloge astronomique de Prague fourmille de fonctionnalités et de petits détails.

On peut tout d’abord lire trois différentes heures sur son cadran.

A l’extérieur, en chiffres arabes gothiques, on peut lire les heures italiennes qui vont jusqu’à 24 heures. Puis, en chiffres romains, on peut y lire l’heure locale. Enfin, au centre, ce sont les heures inégales qui sont indiquées. Ces heures dites temporaires datent de l’époque des cadrans solaires, et se mesurent donc entre le lever et le coucher du soleil.

On peut également suivre les mouvements solaires, les phases lunaires et les mouvements astraux sur l’horloge. Fait intéressant, elle est conçue sur un modèle géocentrique, selon lequel la Terre est au centre du système solaire.

L’horloge astronomique de Prague dispose aussi d’un cercle zodiacal sur lequel figure les douze signes astrologiques et qui indique les différents décans.

C’est tous les jours de 9 heures à 21 heures que l’on peut voir l’horloge s’animer.

Puis, les apôtres défilent un à un, tandis que quatre autres automates représentant des allégories s’animent à côté d’un des cadrans. Il s’agit de :

  • La Vanité, qui s’observe dans un miroir
  • L’Avarice, qui brandit une bourse
  • Le prince Turc, qui représente la convoitise
  • La faucheuse, qui rappelle aux Hommes leur mortalité

Ces automates interagissent : le squelette fait s’animer la Vanité, qui a son tour anime l’Avarice.

L’horloge astronomique de Prague est donc une œuvre d’art et de technique à voir absolument lors d’une visite dans la ville que l’on dit tout droit sortie d’un conte de fées. Assurément, cette horloge est aujourd’hui encore une des plus merveilleuses du monde.

La faucheuse qui tient un sablier et tire une corde est l’automate emblématique de l’horloge astronomique de Prague.
La faucheuse qui tient un sablier et tire une corde est l’automate emblématique de l’horloge astronomique de Prague.

L’histoire de l’horlogerie à travers les époques sur notre blog

Retrouvez l’histoire de l’horlogerie des premiers cadrans solaires de l’Antiquité à nos jours sur le blog dans notre dossier thématique.